Hors Champ

janv.-fév. 2020

Articles de cette rubrique

  • FAISEUR DE CONTES

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Olivier Godin
  • Quelques notes rédigées par Olivier Godin dans le cadre de son intervention au symposium, novembre 2015.

  • L’Après-film

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Michael Yaroshevsky
  • Le répertoire des films que j’ai vus et gardés en mémoire –ce catalogue de vies vécues par procuration, ces visions du temps – est devenu pour moi un index de réactions qui émergent en réponse au (...)

  • Nouvelles du front des images et des mots

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Eric Thouvenel
  • Dans un contexte médiatique toujours plus saturé, et toujours plus soumis à la dictature du présent, trois événements récents viennent éclairer la riche actualité du cinéma expérimental, et des questions qu’il suscite notamment autour de ladite « (...)

  • ’In dreams you can’t take control’

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Érik Bordeleau
  • Plusieurs cinéastes ont décrit le rapport d’extrême proximité que le cinéma entretient avec la dimension onirique de l’existence. Mais à ma connaissance, et même si pour sa part Abbas Kiorastami se félicite que les gens s’endorment durant la projection (...)

  • Au sujet de ma démarche

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Alexandre Larose
  • Texte présenté par Alexandre Larose à l’occasion du Symposium à la Cinémathèque et de la présentation de son installation "brouillard".

  • Archive, réappropriation

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Guillaume Lafleur
  • Les formes inachevées du cinéma remettent en question non seulement l’idée de film en elle-même, mais aussi l’intégrité d’une oeuvre et ce qu’elle peut bien vouloir signifier en s’inscrivant dans le champ de la culture. En faisant un travail de (...)

  • Créer/Montrer/Conserver

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016
  • Créer/Montrer/Conserver : ce titre veut rendre compte du cinéma expérimental dans tous ses états. Pendant trois jours, du 5 au 7 novembre 2015, la Cinémathèque québécoise a accueilli des cinéastes, des programmateurs et des conservateurs venus échanger à (...)

  • L’image document : archiver la mémoire

    5 février 2016, par Emilie Serri
  • Écrire sur un projet en chantier n’est pas chose facile… C’est néanmoins ce que j’ai entrepris de faire durant le Symposium Créer, Montrer, Conserver où j’ai eu la chance de présenter, sous la forme d’une conférence performance, ce dit projet en cours, un (...)

  • Une certaine école

    janvier / fevrier 2016 30 janvier 2016, par André Habib
  • Texte prononcé à l’occasion du symposium tenu à la Cinémathèque québécoise. Réflexion sur l’enseignement du cinéma expérimental.

  • L’image document : archiver la mémoire

    janvier / fevrier 2016 30 janvier 2016, par Emilie Serri
  • Écrire sur un projet en chantier n’est pas chose facile… C’est néanmoins ce que j’ai entrepris de faire durant le Symposium Créer, Montrer, Conserver où j’ai eu la chance de présenter, sous la forme d’une conférence performance, ce dit projet en cours, un (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 440

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Ceux qui font les révolutions…

    Entretien avec Mathieu Denis et Simon Lavoie

    Entretien avec Simon Lavoie et Mathieu Denis réalisé à l’occasion de la sortie de Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau.

  • Dossier : Cinéma documentaire au Liban

    « Recoller les pièces d’une mémoire décousue »

    "Avant de tourner En cette terre reposent les miens, Reine Mitri a réalisé d’autres essais documentaires comme Un bruit de pas sur les carreaux du trottoir (The Sound of Footsteps on the Pavement, 2004), qui se concentre sur la disparition d’un lieu attachant, un café-restaurant de la rue Hamra (et du quartier éponyme) à Beyrouth très apprécié de celles et ceux qui le fréquentaient, souvent avec assiduité, parfois même depuis plusieurs décennies, ainsi que Vulnérable (2009), un portrait croisé d’habitant(e)s de Beyrouth, ami(e)s de la cinéaste."

  • L’ATTRAIT DE LA FLAQUE

    J’aimerais écrire un petit livre, plaquette, étude, essai libre, sur l’attrait de la flaque au cinéma, avec un sous-titre bien sérieux comme : « Pour une esthétique du renversement ». J’en émets ici l’hypothèse, la très frêle et improbable ébauche, avec peut-être l’espoir que quelqu’un prenne la balle au bond et me donne un jour le plaisir d’en exposer le dessin complet.

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen