Hors Champ

novembre / décembre 2018

Articles de cette rubrique

  • LES COLLINES DE LA MORT

    septembre / octobre 2016 21 octobre 2016, par Olivier Godin
  • Le secret de la chambre noire de Kiyoshi Kurosawa. Jour de pluie. Le tapage de la veille roule ses « R » jusque dans le clapotement d’un jour heureux. Kiyoshi Kurosawa entame le doux bal de la grisaille. J’égraine mon rosaire en attendant le Hong (...)

  • DÉJEUNER AVEC HAMLET

    septembre / octobre 2016 22 septembre 2016, par Olivier Godin
  • Être ou ne pas être ? Étienne le connaît par coeur. Il peut même le réciter à l’envers, de la dernière à la première phrase. Il a d’ailleurs réussi cet exploit intoxiqué à la bière noire et, bien que ce facteur soit moins susceptible d’avoir influencé son (...)

  • D’un oeil à l’autre

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par James Dormeyer
  • La présentation de l’Opéra Toi débute par l’annonce de la disparition de Pierre Mercure lors d’un accident de voiture en France. Ce sera donc sa dernière œuvre… et d’emblée, elle est marquée par cette évocation, et on ne peut éviter que le sceau de la mort (...)

  • De la bibliothèque virtuelle à la disparition réelle

    janvier / fevrier 2016 5 février 2016, par Gilles McMillan
  • a formule (« faire éclater les murs ») est à la mode et semble toujours vouloir signifier audace, ouverture, élargissement des horizons, accessibilité au plus grand nombre. Ou ne s’agit-il encore que d’une entourloupette des mots ? Le langage, dans sa (...)

  • Les textos et l’écran télévisuel

    24 novembre 2015, par Marta Boni, Rachel Bergeron-Cyr
  • La technologie du téléphone portable semble incarner une nouvelle manière de penser et de repenser l’écran, qui correspond très certainement à une progression de l’usage de cette technologie dans le quotidien. À notre époque, en effet, qui se (...)

  • DU FILM À LA VIDÉO (1943-1970)

    13 août 2015, par James Dormeyer
  • Un jour arrive, qu’on n’imagine jamais avant qu’il ne se produise, où de savantes personnes vous demandent de témoigner d’une époque qu’elles n’ont pas connue, pour mieux l’étudier... Et on s’étonne soi-même, tant le temps passe vite, d’en être (...)

  • Du film à la vidéo (1943-1970)

    13 août 2015, par James Dormeyer
  • Lire la première partie. 1970-1971 : MEDIUM-CHAUD MEDIUM-FROID Début 70, Radio-Québec et sa vocation éducative, n’existent pas encore. Dans une certaine mesure, Radio Canada endosse cette vocation. On me charge donc de réaliser une série sur la (...)

  • Girls

    26 septembre 2013, par Pierre Barrette
  • Pour qui veut mesurer le chemin parcouru entre le début des années 2000 et aujourd’hui en matière de « télévision de qualité », une comparaison même sommaire entre deux des productions phares de chaque période est assez révélatrice. En 1998, la (...)

  • Downton Abbey

    26 septembre 2013, par Pierre Barrette
  • La série anglaise Downton Abbey, qui en est à sa troisième saison cette année, est incontestablement le succès de l’heure à l’échelle internationale : diffusée dans plus de 100 pays, récipiendaire de très nombreux prix, la série historique anglaise semble (...)

  • The Voice

    26 septembre 2013, par Pierre Barrette
  • La Voix, développée pour le Québec par l’équipe de Julie Snyder (Productions J) et diffusée sur le réseau TVA, se présente d’emblée comme l’un de ces formats internationaux tout droit sortis du moule hollandais d’Endemol, sorte de mélange entre Star (...)

0 | ... | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | ... | 210

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Le ciel est au dessus de toi

    Entretien avec Stéphane Lafleur

    Entretien avec le cinéaste Stéphane Lafleur, dix ans après Continental, un film sans fusil.

  • La direction d’acteur vue par J-P Lefebvre

    MA FAMILLE COMÉDIENS

    Pourquoi n’ai-je pas davantage écrit à leur sujet ? Par pudeur, peut-être. Parce que j’ai avec eux des relations intimes, presque familiales, et que mes « techniques » de direction de comédiens reposent essentiellement sur des échanges humains, la plupart du temps autour d’un bon repas ; et parce que je les laisse responsables d’être à la fois ce qu’ils sont et les personnages qu’ils créent. J’ai ainsi le sentiment d’être à leur égard un spectateur admiratif plutôt qu’un meneur de jeu. En quelque sorte, je me laisse diriger par les comédiens plus que je les dirige.

  • Dossier : Cinéma documentaire au Liban

    désirs de cinéma : un entretien avec Jinane Dagher

    Entretien avec Jinane Dagher, productrice de films libanaise à Orjouane Productions.

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen