Hors Champ

janv.-fév/mars-avril 2018

Articles de cette rubrique

  • THE MAN WHO WASN’T THERE

    février 2002, par André Habib
  • "...Ce ne serait pas couper court de dire que le "vrai" devient, dans ce film, le contre-champ du faux. Mais puisqu’il arrive que le champ devienne, à son tour, contre-champ, le vrai pivote sur lui-même et devient une partie du faux. Le film nous (...)

  • PORTO DE MON ENFANCE

    février 2002, par Stéphane Regy
  • "...Annoncé comme un "petit Oliveira" par la rumeur, Porto de mon enfance est plus sûrement une clé sans pareille pour pénétrer l’univers du cinéaste. Comme souvent chez le portugais, il suffit de suivre le titre pour se faire un idée juste de ce qu’on (...)

  • DU RÉEL INVISIBLE

    février 2002, par Guillaume Lafleur
  • "...Lorsque Cruise, au début de Vanilla Sky, se retrouve en voiture dans un Time Square désert, je rêve au Paris réinventé de Minelli où l’on dévoilait la chimère d’une ville dans le carton des décors. Cela est passé de mode. On injecte du faux au réel (...)

  • NOTES BRODÉES AUTOUR DE QUELLE HEURE EST-IL LÀ-BAS ?

    février 2002, par André Habib
  • "...Quelle heure est-il là-bas ?, du réalisateur taiwanais Tsai Ming-Liang, s’affiche comme un film sur la mort du père. Le père du réalisateur est mort en 1992, et la mort du père de son acteur fétiche, Lee Keng-Shen, est survenue au cours du tournage (...)

  • ÉVÉNEMENT KUBELKA

    février 2002, par la rédaction
  • "...À mi-chemin de son histoire, il s’est ouvert une brèche dans le développement du cinéma, une marge où s’est constituée en quelque sorte une deuxième genèse possible du médium filmique. Bien qu’il y eu plus tôt des précurseurs français - René Clair, (...)

  • ENTRETIEN AVEC STEPHEN ET TIMOTHY QUAY

    13 janvier 2002, par André Habib
  • DEUXIÈME PARTIE

  • ENTRETIEN AVEC STEPHEN ET TIMOTHY QUAY

    13 janvier 2002, par André Habib
  • PREMIÈRE PARTIE "...Cette popularité-là n’a rien à voir avec l’étrange mystique, curieuse, qui entoure les deux frères, et dont raffole, certes, un certain public qui, enfin, allait pouvoir découvrir les "individus biscornus" qui avaient mis au monde de (...)

  • AMÉLIE POULAIN

    13 janvier 2002, par Yannick Rolandeau
  • Pour qu’un film suscite de vives polémiques, on se doute que quelque chose de plus "intime" est en jeu qu’une simple histoire. Quel est donc le problème de fond ? Si le débat sur l’image et son statut dans une société ne date pas d’aujourd’hui, il ne (...)

  • SOBIBOR, 14 OCTOBRE, 16 HEURES

    13 janvier 2002, par Stéphane Regy
  • Le dernier festival de Cannes n’a parlé que de deuils et de pertes. Symbolisée par la palme d’or attribuée à Nanni Moretti pour La chambre du fils, cette thématique était également à l’œuvre chez Marc Recha avec Pau et son frère, voire chez Hou Hsiao Hsien (...)

  • L’ANGLAISE ET LE DUC

    20 novembre 2001, par Yannick Rolandeau
  • À 81 ans (il est né en 1920), ce vieux loup du cinéma français qu’est Eric Rohmer sort une œuvre particulière, traitant de la révolution française, après le cycle des Contes des quatre saisons. Ce n’est pas la première fois que le cinéaste nous offre des (...)

0 | ... | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420 | 430 | 440

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Dossier : Cinéma documentaire au Liban

    désirs de cinéma : un entretien avec Jinane Dagher

    Entretien avec Jinane Dagher, productrice de films libanaise à Orjouane Productions.

  • Symposium créer/montrer/conserver

    FAISEUR DE CONTES

    Quelques notes rédigées par Olivier Godin dans le cadre de son intervention au symposium, novembre 2015.

  • Conversation autour de Out 1 de Jacques Rivette

    LÀ OÙ LE BOULANGER RENCONTRE LE SNARK

    Conversation autour de Out 1 de Jacques Rivette, à l’occasion de sa présentation à la CInémathèque québécoise au mois de juin 2016.

Nouvelles et liens

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen