Hors Champ

mai-juin 2020

Articles de cette rubrique

  • HORS CHAMP PRÉSENTE : LES FILMS DE BILL MORRISON

    20 avril 2004, par André Habib
  • Ces « films d’archives » appellent une réflexion sur la « mémoire de la pellicule » qui, en se décomposant superbement, révèle l’importance de sa préservation… et du temps propre au cinéma.

  • L’HISTOIRE ET LE CINÉMA

    22 mars 2004, par Franz-Emmanuel Schürch
  • "Raconter des histoires a d’abord été le travail de ceux qui avaient la tâche d’éveiller les hommes à leur vie, vie qui se passe, qui devient, qui se termine, comme les histoires. La vie peut aussi par moment se concentrer dans un événement lourd qui (...)

  • L’IRONIE CONTRE LA PEUR

    22 mars 2004, par Yannick Rolandeau
  • Woody Allen nous avait prévenu dans une interview il y a quelques années : après trois « pures » comédies, Small Time Crooks (2000), The Curse of the Jade Scorpion (2001), Hollywood Ending (2002), il allait revenir avec un film plus ambitieux. (...)

  • LES INVASIONS BARBARES OU LE TRIOMPHE D’UN MALENTENDU

    22 mars 2004, par André Habib
  • « …ce n’est pas en parlant de la mort qu’on en éprouve l’épreuve. Ce n’est pas non plus en martelant des phrases enguirlandées de qualificatifs et d’adverbes, que ce film trouve son efficacité, c’est plutôt quand il décide de se taire. (...)

  • QUEL AVENIR POUR LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE ?

    22 mars 2004, par André Habib, Frédérick Pelletier, Nicolas Renaud, Simon Galiero
  • Nous reproduisons ici, dans son intégralité, une lettre envoyée par le comité éditorial de Hors Champ au quotidien Le Devoir et publiée par celui-ci en page A7 "Idées", le mardi 9 mars 2004. Il est urgent et essentiel d’apporter quelques (...)

  • COMME SI DE RIEN N’ÉTAIT

    24 janvier 2004, par Guillaume Campeau
  • La critique s’en est prise au FFM et à son directeur, mais personne n’est venu remettre en question le soutien que ce festival obtient de la part des institutions culturelles, privées et publiques. Or, en se demandant ce qui permet à ce festival de (...)

  • LE FILM DANS LE FILM DANS...

    24 janvier 2004, par Jean-François Aubé
  • Aujourd’hui, la possibilité de faire des films est là, grimpante et dérangeante. Exprimer son individualité et sa personnalité par la voie des images devient non seulement facile, mais c’est comme si l’impossibilité passée de ce projet gonfle l’urgence (...)

  • SUR LE SENTIER DE WERNER HERZOG

    24 janvier 2004, par André Habib, Nicolas Renaud, Simon Galiero
  • « ...C’est exactement ce que je nomme la « vérité extatique », qui est au centre de mon travail. Très tôt, j’ai eu le sentiment que ce serait seulement par l’invention et la stylisation que je pourrais toucher la vérité profonde d’un personnage, même dans (...)

  • BIENVENUE DANS LA RÉALITÉ !

    30 septembre 2003, par Christophe Magand
  • Le philosophe Alain Badiou écrit que l’événement de vérité surgit « au bord du vide », de l’autre coté de la frontière de ce qui s’énumère, là où il n’y a pas encore de nom. On pourrait dire que la ville de Frankurt sur l’Oder est concrètement le lieu d’une (...)

  • EYES WIDE SHUT

    30 septembre 2003, par Yannick Rolandeau
  • La dernière oeuvre de Stanley Kubrick nous est parvenue avec une réputation injustifiée, emprunte de sexe et de luxure, savamment distillée par la première bande annonce et par les échos que l’on pouvait lire dans la presse à propos de la scène (...)

0 | ... | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420 | 430 | 440 | ... | 470

Recherche

Effectuez une recherche parmi les 800 articles publiés par la revue Hors champ depuis 1998.

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Rétrospective Kamal Aljafari

    Le cinéma comme pays

    « I was the blue boy’s age when I saw a film crew for the first time. I waited with some other children for the filming to begin. Suddenly a van appeared, and a blonde man opened the van’s side-door and started shooting with a machine-gun. ‘That’s Chuck, Chuck Norris !’ Decades later, visiting London, I emerged from the hotel-room shower to see the blonde man still shooting from a van in Jaffa on the TV. »

  • Dossier : Cinéma documentaire au Liban

    La trilogie autobiographique de Mohamed Soueid

    "Le cinéma occupe une place centrale dans la vie et l’œuvre de Mohamed Soueid. Sa jeunesse a été rythmée par la découverte des films, du classique au populaire : mélodrames égyptiens, comédies ou films américains classiques, films de karaté ont peuplé son imaginaire et alimenté son désir de cinéma."

  • FNC 2018

    « C’est pour ça »

    Notes sur quelques films vus au à la 47ème édition du Festival Nouveau Cinéma qui s’est déroulé à Montréal du 3 au 14 Octobre 2018.

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen