Hors Champ

janv.-fév/mars-avril 2018

Articles de cette rubrique

  • LE FILM DANS LE FILM DANS...

    24 janvier 2004, par Jean-François Aubé
  • Aujourd’hui, la possibilité de faire des films est là, grimpante et dérangeante. Exprimer son individualité et sa personnalité par la voie des images devient non seulement facile, mais c’est comme si l’impossibilité passée de ce projet gonfle l’urgence (...)

  • SUR LE SENTIER DE WERNER HERZOG

    24 janvier 2004, par André Habib, Nicolas Renaud, Simon Galiero
  • « ...C’est exactement ce que je nomme la « vérité extatique », qui est au centre de mon travail. Très tôt, j’ai eu le sentiment que ce serait seulement par l’invention et la stylisation que je pourrais toucher la vérité profonde d’un personnage, même dans (...)

  • BIENVENUE DANS LA RÉALITÉ !

    30 septembre 2003, par Christophe Magand
  • Le philosophe Alain Badiou écrit que l’événement de vérité surgit « au bord du vide », de l’autre coté de la frontière de ce qui s’énumère, là où il n’y a pas encore de nom. On pourrait dire que la ville de Frankurt sur l’Oder est concrètement le lieu d’une (...)

  • EYES WIDE SHUT

    30 septembre 2003, par Yannick Rolandeau
  • La dernière oeuvre de Stanley Kubrick nous est parvenue avec une réputation injustifiée, emprunte de sexe et de luxure, savamment distillée par la première bande annonce et par les échos que l’on pouvait lire dans la presse à propos de la scène (...)

  • ENTRETIEN AVEC ED LACHMAN

    29 août 2003, par Guillaume Campeau
  • Imper noir et énorme chapeau agencé, Ed Lachman a l’air tout droit sorti d’un film des années 1950. Sa renommée de directeur photo chevronné y est peut-être pour quelque chose : ayant débuté aux côtés de Sven Nykvist, Vittorio Storaro et Robby Müller, il (...)

  • ENTRETIEN AVEC LARRY CLARK

    29 août 2003, par Guillaume Campeau, Guillaume Lafleur
  • " J’ai d’abord photographié ce qui était autour de moi ; je me suis toujours demandé pourquoi on ne pouvait pas raconter certaines histoires, pourquoi certaines choses n’étaient jamais dites. Quand j’étais jeune, tout était supposé être très bien, il n’y (...)

  • LES DESSOUS IDÉOLOGIQUES DE KEN PARK

    29 août 2003, par Guillaume Lafleur
  • Voilà Larry Clark tel qu’il s’est présenté à nous il y a quelques mois (voir notre entretien) - cherchant à se garder des fausses manœuvres, il avait souvent la réponse prompte, comme pour éviter de se mouiller. Oui, le cinéma peut donner beaucoup à (...)

  • STÉPHANE-ALBERT ET LES VISCÈRES DU MONDE

    29 août 2003, par Nicolas Renaud
  • « Son entreprise témoigne de l’un des plus formidables actes de foi au cinéma, celui de croire en la révélation de la vie et de la réalité à travers des images, et par le fait même d’y voir là la plus grande difficulté. (...) C’est parce que le monde n’est (...)

  • PLAYTIME

    11 juin 2003, par Yannick Rolandeau
  • « L’absurdité de ce réel est de constater que personne ou presque, au fond, ne souhaite vivre dans une telle société. Mais personne également n’a rien pu empêcher (…) une fois qu’elle est là, et ne pourra rien faire si un jour tout cela s’écroule. Notre (...)

  • UN CAUCHEMAR CLIMATISÉ

    11 juin 2003, par Yannick Rolandeau
  • Public et critique s’accordent dans l’ensemble pour placer le cinéaste David Lynch au panthéon des cinéastes incontournables. Il y a des détracteurs mais bien peu se font entendre ou sont noyés sous le concert de louanges. Il s’agit ici succinctement (...)

0 | ... | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | ... | 440

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • La mort de Louis XIV

    Cérémonies secrètes

    "C’est en fait par la sensualité que le roi et le spectateur avec lui s’échappent de l’enfermement dans cette chambre mortuaire et de l’impossibilité de regards échangés : rarement le hors champ n’aura signifié avec une telle force vitale le désir de sortir sauf peut-être chez le Bresson de Un condamné à mort s’est échappé."

  • La théorie du tout de Céline Baril

    PENSER LE TERRITOIRE

    L’intérêt de La théorie du tout tient à la fois de l’intelligence du discours et de sa mise en forme cinématographique. Car jamais ici la rigueur esthétique ne s’écrase devant le sérieux du propos. Pas plus qu’elle ne cède à une soi-disant efficacité du spectaculaire afin de convaincre.

  • Lieux habités, lieux hantés

    Entretien avec Karl Lemieux

    Entretien réalisé avec Karl Lemieux à l’occasion de la sortie de son premier long métrage.

Nouvelles et liens

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen