Hors Champ

janv.-fév/mars-avril 2018

Articles de cette rubrique

  • NOTES SUR L’IMAGINAIRE DE LA RUINE AU CINÉMA

    14 juin 2004, par André Habib
  • "Ces image survivantes décloisonnent et déconstruisent le temps ordonné du récit, et se situent sur cette limite de lisibilité qui fait apparaître l’image en tant qu’image, entre indice et trace sans signification, entre une présence actualisée du passé (...)

  • LA MONNAIE VIVANTE

    14 juin 2004, par André Habib
  • Dogville traite du sens du lien social pensé à partir de l’économie : économie communautaire, économie du travail, économie du désir sexuel et du désir de vengeance. Ou plutôt, la communauté, le travail, les pulsions sexuelles et les instincts de vengeance (...)

  • REGRETS, RÊVES, ORGUEIL ET SOLITUDE

    14 juin 2004, par Nicolas Renaud
  • Dans la cadre de la présentation de Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan durant le FNC 2011, nous vous redonnons à lire cet article publié en 2004. Il était une fois en Anatolie sera présenté le 12 octobre à 21h15 et le 15 octobre à 12h00 (...)

  • ABBAS KIAROSTAMI

    14 juin 2004, par Shahin Parhami
  • « Si le cinéaste crée un film avec des idées crues, non digérées en tête, le film devient un slogan animé. Dans un pays comme l’Iran, où les questions sociales et politiques changent constamment, l’artiste doit voir au delà de ces dénouements mondains ; (...)

  • HORS CHAMP PRÉSENTE : LES FILMS DE BILL MORRISON

    20 avril 2004, par André Habib
  • Ces « films d’archives » appellent une réflexion sur la « mémoire de la pellicule » qui, en se décomposant superbement, révèle l’importance de sa préservation… et du temps propre au cinéma.

  • L’HISTOIRE ET LE CINÉMA

    22 mars 2004, par Franz-Emmanuel Schürch
  • "Raconter des histoires a d’abord été le travail de ceux qui avaient la tâche d’éveiller les hommes à leur vie, vie qui se passe, qui devient, qui se termine, comme les histoires. La vie peut aussi par moment se concentrer dans un événement lourd qui (...)

  • L’IRONIE CONTRE LA PEUR

    22 mars 2004, par Yannick Rolandeau
  • Woody Allen nous avait prévenu dans une interview il y a quelques années : après trois « pures » comédies, Small Time Crooks (2000), The Curse of the Jade Scorpion (2001), Hollywood Ending (2002), il allait revenir avec un film plus ambitieux. (...)

  • LES INVASIONS BARBARES OU LE TRIOMPHE D’UN MALENTENDU

    22 mars 2004, par André Habib
  • « …ce n’est pas en parlant de la mort qu’on en éprouve l’épreuve. Ce n’est pas non plus en martelant des phrases enguirlandées de qualificatifs et d’adverbes, que ce film trouve son efficacité, c’est plutôt quand il décide de se taire. (...)

  • QUEL AVENIR POUR LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE ?

    22 mars 2004, par André Habib, Frédérick Pelletier, Nicolas Renaud, Simon Galiero
  • Nous reproduisons ici, dans son intégralité, une lettre envoyée par le comité éditorial de Hors Champ au quotidien Le Devoir et publiée par celui-ci en page A7 "Idées", le mardi 9 mars 2004. Il est urgent et essentiel d’apporter quelques (...)

  • COMME SI DE RIEN N’ÉTAIT

    24 janvier 2004, par Guillaume Campeau
  • La critique s’en est prise au FFM et à son directeur, mais personne n’est venu remettre en question le soutien que ce festival obtient de la part des institutions culturelles, privées et publiques. Or, en se demandant ce qui permet à ce festival de (...)

0 | ... | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | ... | 440

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • SUR LE CINÉMA ARTISANAL

    Pour un centre d’artistes, j’ai préparé une communication sur le cinéma dit « alternatif » ou « artisanal ». En préparer le propos et les sujets est une chose, mais il faut aussi se préparer à la livrer, à la dire, à la mettre en mot. Lorsque je quitterai le parc de la Sainte-Cunégonde, à côté du Café Dépôt, un de mes repaires favoris, ce sera parce que je serai prêt à la livrer. Mon mandat, lors de cet atelier théorique qui débutera dans quelques heures, est de faire découvrir aux participants les différentes facettes de la narrativité alternative à travers des extraits de films, des citations et peut-être, si le temps nous le permet, des exercices de création.

  • Rétrospective Grandrieux

    GRANDRIEUX : DE A à G...

    Verbatim de la classe de maître avec Philippe Grandrieux animée par André Habib, le 13 octobre 2012, durant le Festival du nouveau cinéma. Cette classe de maître se déroulait dans le cadre de la rétrospective organisée par la revue Hors champ.

  • Rétrospective Alain Tanner

    Variations sur Paul

    Dialogue entre Paul, librement inspiré du personnage de Paul dans les films d’Alain Tanner.

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen