Hors Champ

septembre/octobre 2017

Articles de cette rubrique

  • VARIATIONS DU MYTHE (PASSÉ, PRÉSENT, FUTUR)

    2 septembre 2004, par Guillaume Lafleur
  • "Car c’est bien de cela dont il s’agit, lorsque Tiresia devenu oracle prédit le bonheur des uns ou le malheur des autres : faire passer l’expérience, qui dans la subjectivité est aussi une connaissance du temps, comme un fardeau dont il faut se (...)

  • DE LA CHAIR À LA PAROLE

    2 septembre 2004, par Guillaume Lafleur
  • Cet entretien a été réalisé par Guillaume Lafleur durant le Festival du nouveau cinéma et des nouveaux médias, 17 octobre 2003. 1- Pasolini et l’actualité du mythe Hors champ : En voyant Tiresia qui introduit un mythe dans le monde contemporain, il (...)

  • VIE ET OEUVRE DE FASSBINDER

    2 septembre 2004, par Louis Goyette
  • Rainer Werner Fassbinder est mort en 1982 à l’âge de 37 ans, peu de temps après avoir complété Querelle, son tout dernier film adapté du Querelle de Brest de Jean Genet. À la lecture de l’ouvrage de Christian Braad Thomsen, le lecteur est à même de (...)

  • LES FORMES DE LA RÉSISTANCE

    1er septembre 2004, par Rémi Fontanel
  • ...dans ce cinéma, toute narration quelle qu’elle soit, émane toujours des corps, de leur chair, de leurs déplacements au cœur d’un espace physique et d’un environnement social...

  • NOTES SUR L’IMAGINAIRE DE LA RUINE AU CINÉMA

    14 juin 2004, par André Habib
  • "Ces image survivantes décloisonnent et déconstruisent le temps ordonné du récit, et se situent sur cette limite de lisibilité qui fait apparaître l’image en tant qu’image, entre indice et trace sans signification, entre une présence actualisée du passé (...)

  • LA MONNAIE VIVANTE

    14 juin 2004, par André Habib
  • Dogville traite du sens du lien social pensé à partir de l’économie : économie communautaire, économie du travail, économie du désir sexuel et du désir de vengeance. Ou plutôt, la communauté, le travail, les pulsions sexuelles et les instincts de vengeance (...)

  • REGRETS, RÊVES, ORGUEIL ET SOLITUDE

    14 juin 2004, par Nicolas Renaud
  • Dans la cadre de la présentation de Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan durant le FNC 2011, nous vous redonnons à lire cet article publié en 2004. Il était une fois en Anatolie sera présenté le 12 octobre à 21h15 et le 15 octobre à 12h00 (...)

  • ABBAS KIAROSTAMI

    14 juin 2004, par Shahin Parhami
  • « Si le cinéaste crée un film avec des idées crues, non digérées en tête, le film devient un slogan animé. Dans un pays comme l’Iran, où les questions sociales et politiques changent constamment, l’artiste doit voir au delà de ces dénouements mondains ; (...)

  • HORS CHAMP PRÉSENTE : LES FILMS DE BILL MORRISON

    20 avril 2004, par André Habib
  • Ces « films d’archives » appellent une réflexion sur la « mémoire de la pellicule » qui, en se décomposant superbement, révèle l’importance de sa préservation… et du temps propre au cinéma.

  • L’HISTOIRE ET LE CINÉMA

    22 mars 2004, par Franz-Emmanuel Schürch
  • "Raconter des histoires a d’abord été le travail de ceux qui avaient la tâche d’éveiller les hommes à leur vie, vie qui se passe, qui devient, qui se termine, comme les histoires. La vie peut aussi par moment se concentrer dans un événement lourd qui (...)

0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | ... | 430

Recherche

Mots-clés

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Entretien avec Rodrigue Jean et Mathieu Bouchard-Malo

    LA POÉSIE DU VIVANT

    Rodrigue Jean occupe une place absolument singulière dans le paysage cinématographique québécois. D’origine acadienne, mais vivant à Montréal depuis plusieurs années, Jean aboutit au cinéma après avoir été chorégraphe, dans les années 90. Ses longs métrages de fiction, Full Blast, Yellowknife, Lost Song, ainsi que ses documentaires L’extrême frontière et Hommes à louer composent un œuvre d’une rigueur extrême, révélant une « poésie du vivant » qui transite par des situations-limites, un refus du psychologisme et des typologies si communes dans notre cinéma.

  • cinéma couleur, collectionneurs et archives

    Défense de l’amateur

    Ce bref essai basé sur les expériences de recherche de l’auteur s’appliquera à démontrer que, en plus de jouer un rôle de premier plan dans la redécouverte de corpus longtemps négligés, les collectionneurs participent à la mise en valeur de documents filmiques posant des problèmes en apparence insolubles aux archives établies.

  • En chantiers

    BROUILLARD

    Dossier visuel et textuel préparé par Alexandre Larose au sujet du projet "brouillard".

Nouvelles et liens

copyright 2008

Conseil des arts du Canada OffScreen