Hors Champ

juillet/août 2017

Hors Champ présente

JEAN BAUDRILLARD PIERRE BOURDIEU GILLES DELEUZE

Cinémathèque québécoise, 23 au 27 octobre

par la rédaction
octobre 2003

Hors Champ s’associe de nouveau à la Cinémathèque québécoise pour présenter un programme composé de trois documents exceptionnels, dans lesquels écrivains, philosophes, sociologues, parmi les plus importants de notre époque, éclairent notre condition dans le monde contemporain et ses transformations. Sans artifice, modestes prises de vue sur l’orateur, ces documents dépassent néanmoins le simple cadre de l’entretien ponctuel. Leur valeur est dans la parole de ces penseurs, qui ont un moment délaissé l’écriture au profit de l’outil audiovisuel pour s’expliquer, communiquer leurs idées, revenir sur les problèmes qui ont mobilisé leur pensée. Les oeuvres de Baudrillard, Bourdieu et Deleuze sont parmi les plus influentes dans toute l’activité intellectuelle de la deuxième moitié du XXe siècle.

Mots de passe, avec Jean Baudrillard, n’a jamais été présenté au Québec.

Les deux cours de Pierre Bourdieu, enregistrés au Collège de France et diffusé sur Paris Première en mai 1996, restent aussi inédits au Québec dans leur présentation audiovisuelle.

Les trois bandes seront aussi diffusées en alternance sur l’écran de l’Agora (l’aire ouverte à l’entrée de la Cinémathèque).

Hors Champ remercie le Conseil des Arts de Montréal et la Cinémathèque.

- 

PROGRAMMATION :

23 octobre, 19h, salle Fernand-Seguin :

Mots de passe : Jean Baudrillard
(Pierre Bourgeois, Fr., 1999, 90 minutes)

L’écrivain et sociologue français n’a cessé d’explorer l’univers des signes, des images, des médias, du virtuel. Depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, des livres comme La société de consommation, De la séduction, Simulacre et simulation, La Guerre du Golfe n’a pas eu lieu, et bien d’autres, ont eu un impact majeur sur l’analyse et la critique de la société actuelle. À la fuite du réel et des valeurs, il oppose un monde où jouent la séduction, le destin et la pensée radicale. Il propose ici ses "mots de passe", les grands thèmes qui ont guidé ses réflexions : l’objet, la séduction, la valeur, l’échange impossible, l’obscène, le virtuel, l’échange symbolique, la transparence du mal, la fin, le crime parfait, le destin, la dualité, la pensée. (En reprise les 25 et 26 octobre à l’Agora à partir de 17 h.)


24 octobre, 19h., salle Fernand-Seguin :

Pierre Bourdieu au Collège de France : 1. Sur la télévision 2. Le champ journalistique et la télévision
(Gilles L’hote, Fr., 1996, 108 min.)

Pierre Bourdieu, décédé en 2001, est une figure incontournable de la sociologie des cinquante dernières années. Dans ces deux documents, il présente les recherches qu’il mène sur les mécanismes régissant le monde de la télévision, "lieu de violence symbolique". Il critique les lois inhérentes à la télévision dans la façon dont elle traite l’information. Il dénonce l’imposition de ses valeurs dans toute la presse - règne de l’audimat, travail hâtif, fausse concurrence - ainsi que l’étendue de son pouvoir sur des univers comme ceux des artistes ou des chercheurs. (En reprise les 25 et 26 octobre à l’Agora à partir de 17 h.)

* La projection est suivie d’une discussion avec un invité : Bernard Drainville. Journaliste à Radio-Canada et animateur de l’émission La part des choses sur RDI, il réagira aux propos de Pierre Bourdieu, à partir de sa pratique de journaliste à la télévision, de son point de vue de l’intérieur des médias d’information.


25 octobre, 19h, 1ère partie / 26 octobre, 19h, 2e partie, Salle Fernand-Seguin :

L’Abécédaire de Gilles Deleuze
(Claire Parnet & Pierre-André Boutang, Fr., 1996, parties I et II : 240 min. chacune)

Le 4 novembre 1995 disparaissait le philosophe Gilles Deleuze. Il n’existe aucun film qui lui soit consacré et il a toujours refusé de participer à une émission de télévision. Deleuze ne voulait pas d’un film sur lui, mais il avait accepté l’idée d’un film avec lui, et avec Claire Parnet qui fut son élève. C’est un abécédaire dont chaque lettre renvoie à un mot, de A comme animal à Z comme zigzag. Existe-t-il un lien entre Spinoza et Minnelli ? Entre Marcel Proust et Francis Bacon ? Huit heures pendant lesquelles les concepts et la vie de Gilles Deleuze se croisent et se mêlent. (En reprise les 23 octobre (première partie) et 27 octobre (deuxième partie) à l’Agora à partir de 17 h.)

- 

Cinémathèque québécoise : 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal. Adulte : 6$ / Étudiants : 5$

Recherche

Mots-clés

Mots-clés liés a cet article:

Autres groupes de mots-clés

A lire également

  • Ceux qui font les révolutions...

    Le cinéma québécois ne digère pas la grève

    Retour sur la réception de Ceux qui font les révolutions à moitié... de Mathieu Denis et Simon Lavoie.

  • Lieux habités, lieux hantés

    Entretien avec Karl Lemieux

    Entretien réalisé avec Karl Lemieux à l’occasion de la sortie de son premier long métrage.

  • Raoul Coutard (1924-2016)

    In Tenebra Lux

    Texte en hommage à Raoul Coutard, décédé le 8 novembre 2016.

Nouvelles et liens

ISSN 1712-9567
copyright 2015

OffScreen       Conseil des arts du Canada   iWeb Technologies   Conseil des arts de Montréal